Une journée au Festival « De l’écrit à l’écran » à Montélimar

A l'initiative de leur enseignante en Histoire, Mme Thornton, 44 élèves de 2nde 13-1ère G7 et Terminale G7 Internationale ont eu la chance de participer le temps d'une journée au Festival de cinéma "De l'écrit à l'écran" à Montélimar mardi 27 septembre. Le matin, ils ont assisté à la projection en version originale sous-titrée du film "Elvis" réalisé par Baz Luhrmann (2022) complétant le cours d’Histoire concernant l’étude de figures qui ont marqué l’Histoire et la culture étatsunienne en Seconde et l’étude du XXIème siècle pour les Terminales, portant en particulier sur les années 60 et 70.

L'après-midi, ils ont assisté à une conférence de Thomas Snégaroff sur "Le rêve américain". Le journaliste et historien spécialiste des Etats-Unis a débuté son exposé sur la mesure du rêve affirmant « Un pays qui n’a pas d’Histoire raconte ce qu’il veut et projette sur le monde sa propre image fantasmée, un pays dans lequel tout est possible". Il a ensuite livré l'interprétation de plusieurs slogans américains tels « Yes we can », « Land of opportunity » ou encore « Make (White) America Great Again ». Puis, Thomas Snégaroff a confronté le "rêve américain" à la réalité sociétale et politique depuis la Guerre Froide jusqu’à aujourd’hui en évoquant le rôle d’Hollywood comme instrument de "soft power" mais aussi Little Rock (1957) "l’épisode le plus honteux de l'histoire" des Etats-Unis ou les figures majeures mais contestées de Kennedy et Obama. Il a enfin évoqué son inquiétude pour l’avenir des Etats-Unis, une nation très divisée sur beaucoup de sujets : la question raciale, la question des armes, la remise en question des droits des femmes... dans un pays très autocentré mais ultra violent où le "Rêve" est nécessaire pour maintenir l’unité. Les élèves n'ont pas manqué de poser beaucoup de questions intéressantes dont « D’autres pays dans le monde ont-ils un rêve à proposer ? », « Est-ce que les débats qui traversent la société étatsunienne traversent l’Atlantique et se retrouvent chez nous ? », « Quand est-il de la promesse d’égalité entre Blancs et Noirs ? » ou encore « Quand est-il de la liberté d’expression et de ses limites voire de ses dangers ? »....

Le déplacement en bus vers ce festival de cinéma a été financé par la Région Auvergne-Rhône-Alpes que nous remercions.

Dernières actualités

Rencontre avec Antonio Lapone

En amont du Festival de BD « Trans’Alp BD » qui s’est tenu les 22 ( … )

En savoir plus >

Semaine de l’Hispanité au lycée du 10 au 14 octobre

A l’occasion de « El Día de la Hispanidad » (La Fête de l’Hispanité »- jour de la ( … )

En savoir plus >

Participation au Prix lycéen du livre de philosophie 2023

A l’initiative de leurs professeures de philosophie, neuf élèves volontaires de Terminale générale G2-G6-G7 et G10 ( … )

En savoir plus >